Les différences

L'abeille d'hiver est génétiquement l'équivalente de sa consoeur d'été, mais l'influence d'éléments différent dont  l'hormone juvénile, ou plutôt son absence va conditionner un développement différent. Ces facteurs sont du domaine de l'épigénétique.

L'épigénétique (du grec ancien ἐπί, épí, « au-dessus de », et de génétique) est la discipline de la biologie qui étudie la nature des mécanismes modifiant de manière réversible, transmissible (lors des divisions cellulaires) et adaptative l'expression des gènes sans en changer la séquence nucléotidique (ADN).

L'abeille d'hiver est plus grasse au niveau de la tête et de l'abdomen. Le taux de protéines dans l'hémolymphe est beaucoup plus important.

Suite

 Rôles

Date de dernière mise à jour : 07/10/2018

Ajouter un commentaire