Septembre 2015

Le temps s'est tout doucement mis à changer, le racourcissement des jours, les nuits beaucoup plus fraîches, la pluie, bref, les ruches, elles aussi se sont mises au ralenti.

Plus de frénétiques allers-retours, une simple oscillation régulière.

06 septembre 2015

Visite de routine

Ruche 1 : c'est calme, peu de couvain, je replace certains cadres, en ôte d'autre qui seront inutiles, et je ferme l'arrière avec une partition

Ruche 2 : quasi même attitude, par contre beaucoup plus d'abeilles que la ruche 1

Ruche 3 : c'est déjà tout bon, du couvain encore présent et un bon volume d'abeille

Ruche 4 : idem que pour 3

La ruche 1 reste celle qui m'inquiète le plus. N'ayant pas d'autre ruche je ne peux pas procéder à une réunion de ruche. Arrivera ce qui arrivera.

 

15 septembre 2015

 

Je suis partie plus tôt du travail pour peaufiner l'installation et la préparation des ruches pour la saison suivante. 

Après les partitions, j'ai mis du polystyrène pour isoler au mieux, réduction des trous de vols.

Entre les ruches, des cloisons isolantes, couvertures sur le dessus, plastique pour la pluies et les courants d'air, et sur le dessus une bonne protection. Avec tout cela, je pense qu'elles sont prêtes pour les deux saisons à venir

 

 

Septembre 2015

Même si les jours se suivent, et que c'est bien le mois de la rentrée, tout est en avance. Les récoltes de pommes ont commencé le 31 août, les vendanges suivent de près, le maïs est asséché et les épis sont tous rabougris, la betterave sucrière attend la pluie, la terre fissure et montre sa sécheresse, l'herbe fait triste figure et a du mal à retrouver son vert, les pissenlits sont tous petits, le manque d'eau impose des restrictions. On nous annonce déjà des récoltes moindre, des prix qui vont flamber. Et malgré tout cela, Dame Nature continue comme elle peut. On va se préparer pour l'année prochaine, le labour, les semis sont déjà en préparation, les champs vont bientôt se vider, et l'automne va s'installer pour donner le ton à l'hiver. L'apicultrice se prépare aussi. Il reste encore un peu de travail, préparer les ruches pour le futur hivernage, et nourrir pour s'assurer que les réserves soient optimales. Il faudra aussi traiter contre le varroa.

Date de dernière mise à jour : 11/10/2015

Ajouter un commentaire