Août 2015

 

03 août 2015

Une étrange visite, c'est ainsi que je la qualifierai.

Ouverture de la ruche où je viens d'introduire une reine, il y a tout juste 5 jours.

Et qu'est-ce que j'y trouve ? 

Du couvain, mais pas celui que j'attendais. Un couvain bien operculé, sur deux cadres, et qui dit couvain operculé dit normalement couvain de 10 jours, hors ma nouveille reine n'y est que depuis 5 jours.

Donc, malgré l'absence de couvain, la reine était toujours là, mais ne pondait plus. 

Je pense que le fait de nourrir la colonie pseudo-orpheline, d'y rajouter du couvain frais, à permis de stimuler à nouveau cette reine un peu vieillissante sans doute.

Les deux petites ruches vont bien.

 

09 août 2015

Visite du jour, il fait beau,  juste chaud, par contre un peu venteux. 

Ruche 1 : c'est la ruche où j'ai introduit la dernière reine. Là je peux me poser la question de qui a gagné la bataille. Car par déduction, elles étaient bien deux dans cette ruche.

Et le verdict est : la vieille reine est encore là, je l'ai vu de mes yeux vu, sauf si c'est la nouvelle qui a gagné et qui a perdu son marquage.

En tout cas, ça pond, mais une réserve de miel vraiment médiocre. Il va falloir encore nourrir.

Les deux petites ruches violette et blanche se portent bien, il y a du monde, des réserves, du convain.

Sur la grande, visite vraiment nécessaire. La dernière fois, j'avais trop mal au dos pour y arriver.

Mais là, c'est une obligation. Ouverture, du monde, du couvain, mais plus vraiment de réserve, enfin très peu. Moins que  la dernière fois. La hausse va être elle aussi vide, ce qui m'implique de l'éliminer, cela ne va plus rien donner.

Maintenant, les abeilles doivent travailler pour préparer la saison automnale et hivernale en toute sécurité.

La sécheresse n'a pas du tout été bénéfique pour nos avettes, la miellée a du être très sèche, les plantes 

ont beaucoup souffert et de la chaleur et de l'absence de pluie. Nos abeilles aussi.

C'est parti pour du nourrissement de remplacement.

19 août 2015

Bon, le sirop est fait, il me manque un nourrisseur, et j'ai pris du retard. C'est pas bien, il va falloir s'activer.

Demain on passe chez mon fournisseur pour l'acheter et du reste, il me faut encore d'autre chose.

Mais en dehors de cela, la visite du jour s'est passée assez calmement, pas de surexitation des abeilles, j'ai pu observer ce que je voulais.

Ruche 1

On en est au même point. Pas de réelles réserves, un volume d'abeille correcte, un couvain en large baisse, et poids de la ruche 8,5 kg, c'est vraiment peu.

Ruche 2

On peut faire un copié collé par rapport à la ruche 1, à noter un volume d'abeille encore assez conséquent.

Ruches 3 et 4

Il y a de la réserve, il y a du couvain, poids des ruches, 9 kg.

Bon il va falloir y allez maintenant.

Pour peser la ruche, j'ai enfin utilisé mon pèse ruche.

Telechargement

D'après le mode d'emploi, le poids relevé est la moitié du poids de la ruche.

En tout cas si l'on se réfère à la théorie, une ruche devrait avoir pour l'hiver entre 30 et 40 kg réels, soit 15 à 20 sur le pèse ruche, j'en suis encore loin.

ACTION NOURRISSEMENT.....

31 Août 2015

Depuis le 19, c'est action nourrissement tous les deux jours environs, et c'est aussi observation de pillage autant par les congénères que par les guêpes. En fait, tout au début j'avais oublié de réduire le trou de vol, mais j'ai vite réparé cette erreur de débutant. Depuis, tout se passe sans soucis. 

Ruche 1 : 10 kg (8,5 au départ) des réserves qui se font, un volume d'abeille moyen, peu de couvain. C'est la ruche qui actuellement me pose le plus de problème. Vue que je n'ai pas d'autre ruche faible, je ne peux pas assembler et pourtant je pense que c'est ce qu'il faudrait faire. D'une manière ou d'une autre, si elle passe l'hiver, il faudra être très attentive à la reprise en 2016 et changer la reine. 

Ruche 2 : 12 kg (8,5 au départ) de bonnes réserves, du couvain, un bon volume d'abeille. La préparation automnale et hivernale semble sur la bonne voie;

Ruche 3 : 12 kg (9 au départ) Très satisfaite de cette ruche et de son état actuel.

Ruche 4 : 11 kg (9 au départ) Cela augure une bonne préparation à la saison prochaine.

 

 

Août 2015

Je pourrais à nouveau parler de canicule, de sécheresse, ce serait la même rengaine. Mais alors qu'en juillet, les conséquenses n'étaient que peu visibles, aujourd'hui, les cours d'eau sont à des débits très bas, voir inexistants, les cultures souffrent vraiment, les feuilles sont séchés sur place quand ce n'est pas brûlées par le soleil. L'herbe est comme de la paille, des incendies se déclarent, la nature souffre de cet état de chose. 

Les abeilles aussi ont du mal à trouver du nectar.

 

 

Date de dernière mise à jour : 31/08/2015

Ajouter un commentaire