Avril 2014

 

Une évidente impatience. Comment ont-elles passé l'hiver ? 

Tout est prêt, habillée de pied en cape, enfumoir fonctionnel, lève-cadre dans la main, et c'est parti pour la première visite de l'année. Il fait beau, un peu de vent, du soleil, et surtout Bernard à mes côtés pour m'assister et corriger mes gestes qui sont encore parfois incertains, précipités. Doucement, tout doucement, cadre par cadre, et je regarde. Du miel, du pollen, du couvain, des larves, des pré-nymphes, des alvéoles operculées bombées (faux-bourdons) d'autres normales, à la recherche de la reine, mais bon, ça c'est une autre histoire. En conclusion, pas de piqûre, une ruche en pleine forme.  C'est tout rassurant. Il va même falloir lui donner du travail supplémentaire, car elle est plutôt forte et pourrait essaimer.

Début avril

Visite de vérification. Beaucoup de couvain de faux-bourdon. Et également quelques cellules royales. La reine souhaite donc essaimer. C'est naturel surtout quand la ruche et forte. Bernard souhaite donc récupérer ces cellules royales et des abeilles pour créer de nouvelles ruches et empêcher l'essaimage. Malheureusement, la ruchette chute dans la voiture et les cellules royales sont écrasées. Je me sens un peu nulle sur ce coup. Je ferai beaucoup mieux la prochaine fois.

Visite quelques jours plus tard.

Objectif : rajouter des cadres, surveiller l'état de la ruche. Et ensuite, mise en place de la grille à reine et de la hausse. Cette fois, les abeilles vont travailler pour le futur miel. La ruche travaille vraiment bien, il faut dire que le temps est de la partie.

Jeudi  21 avril

Visite de vérification et préparation pour la transhumance en forêt. Bientôt les acacias seront en fleurs, c'est le moment de tranhumer. 

 

Samedi 26 avril

Bon, rattage complet, la ruche est mal fermée, il y a des abeilles partout, dans le garage, dans la voiture. Retour sur le lieu habituel. Vers 23 heures, tout rentre dans l'ordre. 

 

Lundi 28 avril

Remontage de brettelles, mais bon c'est pas grave.  

Mercredi 30 avril

Appel, ce soir, on y va. 

Préparation, une ruche plus hermétique que ça, y a pas. c'est presque un sarcophage. Départ à 21 h. Tout ce passe bien. Je n'ai qu'un crainte c'est qu'il y ait quand même une fuite, ou qu'un con me fonce dedans, ou un coup de frein brutal qui ferait basculer la ruche... Bon, rien de tout ça, la ruche est en place dans la forêt, bien protégée, et vérification dimanche.

Dans la voitureInstallée

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 04/04/2015

Ajouter un commentaire